Comment partir plus tôt à la retraite ?

C’est le rêve de tout travailleur : celui de partir avant l’âge de la retraite. Mais dans la pratique, il s’agit d’une opération assez fastidieuse qui fait exposer à des risques énormes sur le montant de la pension de retraite. Comment partir plus tôt à la retraite tout en s’assurant d’atteindre la pension à taux plein ?

Partir plus tôt à la retraite en optant pour la retraite progressive

L’âge de la retraite est fixé à 62 ans. À partir de cet âge, le travailleur peut partir à la retraite avec une pension qui correspond au nombre d’années de cotisation. Ce dernier se calcule en nombre de trimestres. Selon le cas, le nombre de trimestres pendant lesquels le travailleur aura cotisé pourra lui permettre d’obtenir une retraite à taux plein, ou pas. En effet, si le nombre d’années nécessaire n’est pas atteint par le retraité pour percevoir une pension à taux plein, ses retraites de base et son complémentaire vont être appliqués d’une décote importante qui lui fera perdre une majeure partie de ses revenus de retraite, une situation à laquelle il n’existe aucun remède.

Si une personne qui est partie à l’âge légal de retraite peut ne pas atteindre le taux plein, est-il envisageable de partir plus tôt ?

A priori, partir plus tôt est tout à fait possible, sans risquer de subir la règle de la décote. La retraite progressive en est la première solution possible. En réalité, elle ne permet pas de partir plus tôt à la retraite, mais plutôt de diminuer son temps de travail tout en s’assurant de percevoir le taux plein quand on aura réellement atteint l’âge de retraite.

La retraite progressive peut être mise en œuvre à la demande du travailleur à son employeur. Elle consiste à réduire son temps de travail et de percevoir le salaire qui y correspond, tandis que le reste sera complété par sa retraite qui commencera déjà à lui être versée. Le travailleur va continuer à occuper son poste jusqu’à ce qu’il obtienne le nombre d’années de cotisation nécessaire pour jouir de la retraite à taux plein, notamment lorsqu’il aura liquidé sa retraite.

Penser à recourir au rachat des trimestres

Le rachat des trimestres est la meilleure façon de partir plus tôt à la retraite. En quelques mots, il s’agit d’une opération qui consiste à racheter des trimestres dans le but de s’assurer de percevoir une pension de retraite à taux plein, même en partant plus tôt. Là encore, il est possible de solliciter son employeur en lui demandant de financer l’opération, intégralement ou en partie seulement. Ce dernier peut être amené à l’accepter si la mesure est prévue dans le cadre collectif, ou dans un plan de sauvegarde ou de départ volontaire. Si ce n’est pas le cas, l’employeur peut demander au salarié qui veut partir en retraite anticipée de s’engager à la liquidation de sa retraite lorsqu’il aura atteint le taux plein à la suite des opérations de rachat des trimestres.

Le financement du rachat des trimestres peut être envisagé à travers le versement de primes exceptionnelles au salarié, ou à travers son compte épargne.

Julien Delarche

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite. Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.