Comment intégrer les seniors dans la FinTech ?

La plupart des seniors profitent au maximum de leur temps libre après la retraite. Ils décident de faire le tour du monde et de passer plus de temps avec leur partenaire ou leur famille. Cependant, certains d’entre eux préfèrent de loin trouver d’autres moyens pour gagner de l’argent afin de subvenir aux besoins de leurs proches. Actuellement, il existe ce qu’on appelle la Fintech, c’est-à-dire un genre d’entreprise qui allie la finance et la technologie. Les responsables suggèrent des services financiers au grand public. Mais comment intégrer les seniors dans la Fintech ?

Apprendre aux seniors à utiliser la technologie

Apprendre aux seniors à utiliser la technologie - imageÉtant donné qu’intégrer les seniors dans la Fintech implique un travail en permanence devant l’ordinateur, ces derniers doivent s’y habituer. Il est à noter cependant que plus de la moitié des seniors possèdent actuellement des Smartphones, des ordinateurs ou des tablettes. Donc, forcément, ces individus savent exactement comment s’en servir. Il ne reste plus qu’à les montrer quelques astuces comme des touches de raccourci pour leur faciliter la tâche.

Les sondages indiquent que le nombre des seniors qui utilisent les appareils connectés pour surfer sur la toile est de plus en plus élevé. Ils en ont besoin régulièrement en effet pour rester en contact avec leurs enfants et petits-enfants. Pour ceux qui ne sont pas attirés par les nouvelles technologies, mais qui souhaitent intégrer la Fintech, ils doivent donc déployer beaucoup d’efforts pour apprendre rapidement la manipulation des appareils en question. Puisqu’ils sont entourés de leurs petits-enfants, ils peuvent prendre quelques cours ou tout simplement se procurer un Smartphone conçu spécialement pour les seniors.

La Fintech : un marché qui ne cesse de croître

La Fintech est un nouvel espoir pour les seniors. Effectivement, elle leur donne la possibilité de travailler avec une équipe de jeune et de dépenser des énergies pour offrir le maximum aux clients. Contrairement à ce que pensent les jeunes, les seniors sont de plus en plus impliqués. En général, ils sont prêts à atteindre les objectifs qui leur sont fixés, et à les surpasser. Si au début, l’utilisation des Smartphones ou des tablettes était difficile pour eux, ils finissent par évoluer au final.

Toutefois, il est à noter qu’ils doivent être bien accompagnés pour les aider à trouver les services qui leur sont destinés. Étant donné qu’ils travaillent en ligne, le paiement se fait donc de la même façon. Cependant, la plupart d’entre eux ont encore du mal à maîtriser cela, et souhaitent obtenir des formations complètes à ce sujet, par exemple l’utilisation des banques en ligne pour seniors .En effet, il est nécessaire de leur donner plusieurs semaines de cours pour qu’ils puissent bien les assimiler. Un individu doit ainsi s’occuper de leur montrer les différentes manières d’utiliser les outils.

Assurer la protection financière des seniors

Assurer la protection financière des seniors - imageIl faut avouer que faire intégrer les seniors dans la Fintech est une opération délicate. Pour expliquer cela, il faut d’abord savoir que les personnes âgées sont souvent atteintes d’Alzheimer ou d’autres maladies liées au vieillissement. De ce fait, elles sont généralement victimes d’escroquerie.D’ailleurs, des télémarketeurs escrocs et des arnaqueurs financiers les considèrent comme des cibles principales. Ceux-ci recherchent tous les moyens pour arriver à leurs fins, notamment en utilisant les faux virus ou le phishing.

Évidemment, 1 senior sur 10 est abusé dans le monde chaque mois. Pour mettre fin à ce fléau et permettre aux personnes âgées de travailler dans la Fintech, leurs proches seront informés en cas d’activités suspectes détectées. Ils obtiennent également tous les détails sur les relevés bancaires des individus concernés afin d’avoir le contrôle sur leur compte.

Julien Delarche

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite. Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.