Assurance-chômage : les nouvelles règles 2019 à retenir

Le gouvernement français a publié récemment une réforme de l’assurance-chômage visant près de 250 000 demandeurs d’emploi. Ce changement sera en vigueur à dater du premier novembre 2019. Ce projet de décret transforme notamment le système d’indemnisation des chômeurs. Les détails des nouvelles règles 2019 de l’assurance-chômage dans cette rubrique !

Demandez votre devis Garantie des accidents de la vie en ligne gratuitement en remplissant les champs suivants 

Durcissement des règles d’indemnisation

Pour pouvoir jouir des droits à l’indemnisation lorsqu’on est demandeur d’emploi, il serait requis d’avoir travaillé 6 mois, soit 130 jours sur les 24 derniers mois. Mais actuellement, dans le cadre de la réforme de l’assurance-chômage, cette condition devient 4 mois sur les 28 derniers mois. Néanmoins, pour les âgés de plus de 53 ans, la période de référence reste 36 mois. Également, pour les moins de 53 ans, la durée maximale est toujours de deux ans. Idem, cette durée est de deux ans et demi pour les 53-55 ans et trois ans pour les plus de 55 ans.

Assurance-chômage : Inciter à moins de contrats courts

Assurance-chômage réforme 2019À compter du premier janvier, un bonus-malus d’un point concernant la cotisation d’assurance s’appliquera pour les entreprises ayant plus de 11 salariés. Cette règle concerne les secteurs plus consommateurs de contrats courts tels que la restauration, l’hébergement, l’agroalimentaire, etc. En outre, une taxe de 10 euros s’appliquera sur chaque CDD d’usage. Cela concerne notamment les contrats sans prime de précarité, sans renouvellement, sans limitation de durée, et qui durent souvent court. À noter que cette règle ne concerne pas les salariés intermittents du spectacle.

Dégressivité pour les salariés à hauts revenus

L’indemnisation se voit également réduite pour les hauts revenus, c’est-à-dire les salariés ayant eu un revenu mensuel brut de plus de 4500 euros. En fait, au début du 7ème mois d’indemnisation, leur indemnité diminuera désormais de 30 % avec un plancher net de 2 261 euros. À noter que les salariés âgés de plus de 57 ans seront épargnés de cette mesure. Il n’y a pas de changement pour ce qui est du plafond de l’indemnisation, qui reste donc 6 615 euros.

Les droits pour les indépendants et les démissionnaires

Dans le cadre de la réforme de l’assurance-chômage, les indépendants vont bénéficier d’une allocation forfaitaire dans l’éventualité d’une liquidation judiciaire ou encore du départ lors d’un redressement judiciaire. Cette allocation est fixée à 800 euros par mois sur une durée de six mois. Quant aux démissionnaires, ils ont désormais droit aux allocations. Mais il y a quelques conditions à respecter pour pouvoir bénéficier de cette indemnisation. D’abord, ils doivent naturellement être en capacité de travailler et de rechercher un emploi. De même, ils se doivent d’avoir un projet de reconversion professionnelle, de création d’entreprise ou encore de reprise d’entreprise.

Renforcement de l’accompagnement des chômeurs

L’exécutif prévoit également de recruter de nouveaux conseillers Pôle emploi en vue de renforcer les services d’accompagnement des demandeurs d’emploi. Dans ce cas, deux demi-journées d’accompagnement intensif leur seront donc proposées à partir du 1er janvier. Ces formations leur seront fournies dans les quatre premières semaines de leur inscription au niveau de l’organisme de recherche d’emploi. Également, par le biais des opérateurs privés, ces conseillers proposeront une prestation particulière aux personnes en cumul emploi chômage.

Assurance-chômage : Quel est le but de cette réforme ?

Selon le gouvernement, le but de ces nouvelles règles de l’assurance-chômage est de réduire le nombre de chômeurs jusqu’à 150 000 à 250 000 dans trois ans. Cela permettra par la même occasion de réaliser près de 3,4 milliards euros d’économies dans les deux ans à venir. D’ailleurs, le gouvernement estime que le dispositif actuel incite parfois au maintien d’emploi précaire, mais non pas au retour à l’emploi.

Pour d’amples informations n’hésitez pas à consulter notre site : http://l-echo-des-seniors.fr

Julien Delarche

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite. Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.