Troubles de libido chez les seniors : causes et traitements

Pour les femmes, à l’âge de 40 à 50 ans, la transition vers la ménopause peut avoir des conséquences sur la sexualité. De l’autre côté, les hommes âgés d’environ 45 à 60 ans passent aussi par une phase d’andropause. Durant cette période, nombreuses sont les personnes qui souffrent de troubles de libido. Mais quelles sont les causes de ce trouble sexuel ? Et comment le traiter ? On fait le point !

Quelles sont les causes des troubles de libido chez les seniors ?

Nombreux sont les facteurs qui peuvent être à l’origine des troubles de libido chez les seniors. Chez les femmes, il y a la ménopause, c’est une période durant laquelle le bouleversement hormonal pourrait avoir des impacts négatifs sur la libido. D’autre part, à un âge avancé, les hommes subissent également des changements hormonaux. Ce déficit hormonal pourra engendrer chez certains hommes des troubles d’érection. D’ailleurs, après un orgasme, les individus concernés mettent très souvent plusieurs jours à avoir une nouvelle érection.

Le problème hormonal n’est pas la seule source de troubles sexuels chez les sujets âgés. Le stress et la fatigue pourront également être à l’origine de ce dysfonctionnement. Par ailleurs, les problèmes vasculaires, les problèmes liés au rythme cardiaque, la goutte, la baisse de densité des os, les troubles de la digestion, les problèmes de l’articulation ainsi que le diabète sont aussi des causes possibles. D’un autre côté, la prise de pilules contraceptives pourrait également influer sur la libido. Il en va de même pour la consommation du tabac et/ou des cigarettes. En dernier lieu, l’hygiène intime non adéquate peut également avoir des impacts sur la libido chez les séniors comme chez les personnes les plus jeunes.

Astuces pratiques pour traiter ce genre de dysfonctionnement

Avoir une vie sexuelle épanouie jusqu’à un certain âge présente de nombreux avantages sur le plan physique et aussi moral. De ce fait, il est important de traiter les troubles de libido chez les personnes âgées. D’une façon générale, ce dysfonctionnement se soigne par un traitement hormonal. Il s’agit notamment de l’administration de testostérone. Dans ce cas de figure, consulter son médecin traitant est impératif, car cette pratique peut avoir des effets secondaires comme le dommage du foie ou bien le développement de cancer de prostate. Chez les femmes, les troubles de ménopause peuvent aussi être traités par médicaments, mais seulement avec l’accord d’un professionnel de santé. Car tout comme les testostérones, les progestérones et les œstrogènes présentent aussi des risques secondaires tels que le cancer du sein ou l’accident cardiovasculaire.

Outre le traitement médical, certaines mesures sont à prendre en considération pour mieux traiter ce trouble. Il est, entre autres, recommandé d’arrêter la consommation de cigarette, de tabac et d’alcool. Par ailleurs, la pratique des activités physiques sportives est vivement conseillée. Pour diagnostiquer les maladies du métabolisme et les traiter, il n’y a rien de mieux que la consultation médicale régulière.