Résidence médicalisée : de quoi est-il question ?

Qu’est-ce que la maladie de Charcot ?

La maladie de Charcot est une affection sans remède qui atteint très souvent les personnes âgées de 50 à 70 ans. De ce fait, il faut des soins spécialisés et un accompagnement professionnel pour aider les malades. C’est pour cela qu’il est important de recourir à une résidence médicalisée adéquate, pour apporter une meilleure assistance aux malades. Lesdits centres accompagnent et suivent vos proches dans un confort à nul autre pareil. Vous souffrez ou avez un proche qui souffre de la  maladie de Charcot ? Tournez-vous vers un centre spécialisé, pour une meilleure prise en charge.

La maladie de Charcot : que faut-il en savoir ?

C’est une affection qui se manifeste par une destruction des neurones moteurs qui,normalement, sont censés transmettre du cerveau aux muscles les ordres nécessaires pour leur bon fonctionnement. Encore connue sous le nom de Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA), elle tient son nom du neurologue français Jean-Martin Charcot, qui a expliqué la manière dont elle fonctionne. Quand elle survient, les neurones sont endommagés et n’arrivent plus à assurer leurs fonctions. Cette situation conduit à la perte progressive de la fonctionnalité des muscles. Les causes de cette maladie sont jusque-là inconnues.

C’est pourquoi il est important de savoir comment préparer son départ en EHPAD afin de pouvoir bénéficier de l’assistance d’une telle résidence médicalisée.

Comment se manifeste cette pathologie ?

La maladie de Charcot commence par une dégradation continuelle de la motricité. Le corps plonge dans une fatigue générale. Elle agit sous différents angles et sur les muscles en particulier, avant d’atteindre d’autres organes importants du corps comme l’appareil urinaire.

On assiste à :
– une faiblesse musculaire ;
– une perte considérable de poids ;
– des difficultés à bouger les membres en l’occurrence ;
– une incapacité à articuler les mots ;
– des difficultés à avaler la salive ou à manger des aliments.

Les muscles du corps ne répondent plus convenablement aux mouvements. À la longue, une paralysie des membres et un trouble lié à la parole s’installent. Cependant, elle n’attaque pas les fonctions intellectuelles de la personne malade.

Cette maladie est incurable et il faut recourir à un médecin pour avoir tout le diagnostic médical nécessaire. D’après une enquête sur la maladie de Charcot, une fois atteinte, elle peut s’étendre sur plusieurs années, voire toute la vie. Néanmoins, il existe une thérapie et des médicaments qui aident à diminuer son évolution.

C’est pour cette raison qu’une résidence médicalisée intervient, afin d’apporter attention et soins aux personnes victimes de ce mal.

Résidence médicalisée photo

Importance de la résidence médicalisée

EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) Carthagea se trouve dans un cadre paisible et agréable dans la région touristique de Yasmine Hammamet en Tunisie. Il offre un accompagnement et un suivi impeccables aux personnes qui y logent. Ainsi, avec l’aide apportée aux patients, ces derniers parviennent à retrouver la joie de vivre.

Disposant d’un personnel médical adapté aux normes d’une résidence médicalisée, c’est avec un pur plaisir que les patients sont traités. Il s’agit d’être aux petits soins de ces personnes luttant contre la maladie de Charcot (manger, se laver, se déplacer, prendre des médicaments…) en les aidant chaque jour à se sentir de mieux en mieux. Le maximum possible y est fait pour apporter des traitements de sorte que ces derniers répondent convenablement aux besoins de la personne prise en charge. Le tout, dans une atmosphère détendue et conviviale. Pour les cas nécessitant une intervention urgente, la résidence médicalisée en partenariat avec des centres de santé privée agit le plus vite possible.

Mieux vivre avec la maladie de Charcot, c’est bien possible. Il vous faut juste le soutien et l’assistance d’un centre spécialisé en la matière.