Investir dans une résidence senior

Investir dans une résidence senior ou dans l’immobilier locatif permet de préparer ou compléter sa retraite en obtenant des revenus complémentaires. Avec un rendement relativement élevé, un taux de rentabilité de près de 4%, des charges maîtrisées et d’une défiscalisation sur moyen ou long terme, il s’agit d’un investissement sécurisé quelle que soit la conjoncture économique. Le marché des seniors est aujourd’hui l’un des secteurs les plus dynamiques de France. Avec les taux d’intérêt immobilier bas que nous connaissons actuellement, l’investissement en résidence senior est une réelle opportunité pour les contribuables.

Investir dans une résidence senior pour le maîtriser

Les résidences seniors sont des hébergements spécialisés dans le logement pour personnes âgées autonomes. On dénombre aujourd’hui plus de 450 résidences services seniors en France, et selon une étude du cabinet Xerfi, ce nombre devrait doubler d’ici 2020. Souvent implantées en périphérie urbaine, les résidences sont constituées d’appartements individuels ou de maisons de plain-pied et proposent des services diversifiés adaptés à une clientèle senior.

L’arrivée à la retraite de la génération issue du baby-boom, l’allongement de l’espérance de vie et la croissance démographique sont les trois facteurs expliquant une forte croissance de la demande. L’occupation et la gestion du logement étant assurées par des opérateurs spécialisés, l’investisseur reçoit son revenu locatif sans risque de vacances (contrat de bail signé pour une durée déterminée). Les résidences seniors se situe donc sur un marché immobilier en plein essor. Elles constituent un lieu idéal pour que les seniors profitent pleinement de leur retraite.

Les trois dispositifs pour investir dans l’immobilier

Deux dispositifs fiscaux s’offrent à vous, l’investissement locatif sous Pinel ou Censi-Bouvard et LMNP (loueur meublé non professionnel).

investir dans une résidence senior photo

Le dispositif Pinel permet à l’investisseur de profiter d’une réduction d’impôts de 12, 18 ou 21% proportionnelle à la durée de location du bien sur 6, 9 ou 12 ans. Mis en place pour favoriser l’investissement locatif des particuliers, ce dispositif permet d’acheter un logement neuf en VEFA (vente en état futur d’achèvement) et de le louer dans les 12 mois suivant la livraison du bien. Le recentrage de la loi Pinel 2018 limite l’investissement dans les zones A, Abis et B1.

Les loyers sont décidés par l’investisseur qui doit cependant respecter les plafonds correspondant à la zone géographique où se situe la résidence. Le dispositif Pinel est conseillé aux particuliers cherchant un placement locatif sur long terme.

Autre possibilité, investir sous les dispositifs Censi-Bouvard et LMNP (cumulables). Ils permettent d’obtenir une réduction d’impôts de 11% dans une limite d’investissement de 300 000 €. L’investisseur bénéficie d’une récupération de 20% du montant du bien correspondant à la TVA.

Sans restriction de zone géographique ou de plafond de loyer, les revenus sur l’année ne doivent cependant pas dépasser la somme de 23 000 € (plafond LMNP). Dans le cas contraire, l’investisseur change de dispositif pour devenir LMP et perd de nombreux avantages fiscaux dont la réduction d’impôts.

Un bail commercial est signé avec le gestionnaire de la résidence senior permettant de profiter de la prise en charge du logement et de sa gestion locative. Ce dernier sera chargé de l’entretien, du versement des loyers au propriétaire du bien et des services annexes.

 

Copyright : Résidence Espace & Vie Guidel, crédits photos : ©Erwan Kraffe pour Espace & Vie