Comment calculer ma pension de retraite ?

Qu’est-ce que le taux plein ?

Prendre sa retraite à taux plein signifie que vous bénéficiez du taux maximal accordé soit 50 % de votre salaire de base (salaire moyen des 25 meilleures années travaillées).

La retraite à taux plein est accordée aux assurés :

-ayant justifié de 166 trimestres (selon la date de naissance)

– ayant atteint un âge limite (retraite à taux plein automatique) peu importe la durée de cotisation

-se trouvant dans des cas particuliers (prisonniers de guerre, anciens déportés, invalides…).

Attention âge légal ne veut pas dire taux plein ! En effet, si vous atteignez l’âge légal pour partir à la retraite, vous devez néanmoins prendre en compte votre durée de cotisation.

Comment calculer sa durée de cotisation ou durée d’assurance ?

La durée de cotisation également appelée durée minimale d’assurance, correspond à la durée de cotisation légale exprimée en trimestres et nécessaire à l’accès au taux plein. Pour les salariés du régime général, cette durée de cotisation est de 166 trimestres soit 41,5 ans de travail (selon la date de naissance) et doit inclure les arrêts maladies, les accidents, les maladies professionnelles…

Exemple : Camille est née en 1952. La durée minimale d’assurance requise est donc de 164 trimestres (voir tableau). Pour atteindre le taux plein, Camille devra donc justifier de ces 164 trimestres ce qui équivaut à 41 ans de travail.

Qu’est-ce que le salaire de base ou salaire moyen ?

Le salaire de base est la moyenne des salaires correspondants aux 25 meilleures années travaillées. Son montant ne doit pas dépasser le plafond de la Sécurité Sociale (3086 € pour 2013). Dans le cas ou votre carrière professionnelle n’a pas atteint le stade des 25 années, votre moyenne s’effectuera alors sur la base de toutes les années travaillées.

Exemple : Le salaire de base de Camille s’élève à 1700 € (et correspond donc à la moyenne des 25 meilleures années). Le montant de sa pension à taux plein sera donc de 850€ (après 41 ans de travail), sans compter le montant de sa retraite complémentaire.                                

2ème exemple : Le salaire de base de Bernard s’élève à 4000 €. Bernard touchera donc 50% de 3086€ (qui correspond au plafond maximal de la Sécurité Social).

À quoi correspond le taux de pension ?

Le taux de pension correspond à votre durée de cotisation ainsi qu’aux trimestres retenus. Il représente le pourcentage de la pension de retraite acquis selon votre parcours professionnel. Pour bénéficier du taux plein (qui s’élève à 50%), vous devez donc justifier des 166 trimestres (ou moins selon votre année de naissance). Vous pouvez également bénéficier d’une majoration de 10 % si vous avez élevé 3 enfants. À savoir que pour valider un trimestre, il faut avoir cotisé un salaire minimum calculé non sur la durée réelle de cotisation mais sur le salaire brut.

Exemple : Vous avez travaillé toute l’année 1989 mais seuls 3 trimestres sont validés. Cela signifie que le montant de votre cotisation annuel brut n’a pas été suffisamment élevé pour être retenue.

Année de naissance

Durée de cotisation

1948 ou avant

160 trimestres (40 ans)

1949

161 trimestres (40 ans et un trimestre)

1950

162 trimestres (40 ans et deux trimestres)

1951

163 trimestres (40 ans et trois trimestres)

1952

164 trimestres (41 ans)

1953-1954

165 trimestres (40 ans et un trimestre)

1955-1956

166 trimestres (40 ans et deux trimestres)

Récapitulatif du nombre de trimestres requis selon la date de naissance

Source : Info-retraite.fr