Banques en ligne, une nouvelle façon de gérer son épargne

Il en existe actuellement une quinzaine, leur publicité s’affiche de plus en plus fréquemment à la télé, sur la Toile, dans les journaux… Les banques en ligne se développent inexorablement. Quels sont leurs avantages ? Comment choisir celle qui conviendra à vos besoins ? Voyage dans un monde où votre argent les intéresse.

Peut-être vous êtes-vous déjà posé la question : quelles sont les différences essentielles entre ces banques et les établissements classiques qui ont pignon sur rue et qui vous permettent de deviser plaisamment avec votre banquière favorite ? Elles ont la réputation d’être moins gourmandes et de fonctionner plus souplement. Dès lors, est-il pertinent d’être infidèle à votre amie banquière ?

Comparer avant de changer

Il est aisé de comprendre que leur moindre coût de fonctionnement incite ces banquiers à moins puiser dans votre poche pour les différents services qui vous sont rendus. En cherchant bien, vous pouvez-même trouver la banque qui ne vous coûtera rien, même pas les timbres ni le montant des communications téléphoniques. Bien sûr, au départ, ce saut dans le virtuel s’accompagne d’une certaine appréhension : seuls l’Internet, le courrier papier et les communications téléphoniques seront les liens qui vous rattacheront à vos économies.

Pour une personne ayant uniquement fréquenté les banques traditionnelles, parfois durant plusieurs décennies, ce passage dans un monde immatériel peut être anxiogène. Dans ces conditions, avant de franchir le Rubicon, il est nécessaire de choisir la banque en ligne qui correspond réellement à vos besoins et d’en comparer les coûts et sa souplesse d’utilisation avec ceux de la banque que vous allez éventuellement quitter.

S’assurer des services compris

Outre la gestion d’un compte courant, chaque client a ses besoins particuliers concernant l’épargne, l’assurance-vie, le crédit et la bourse. Toutes ces banques en lignes ne proposent pas forcément tous ces services et quand ils les proposent, les tarifs diffèrent. Il est donc difficile de faire un classement définitif puisque les critères sont variables. Il existe de nombreux sites comparatifs sur la Toile.

Concernant la gestion du compte courant, les paramètres importants sont le dépôt minimum mensuel, la gratuité ou non de la carte bancaire, les taux promotionnels, voire les primes d’entrée… Pour l’épargne, le livret A et le livret de développement durable (LDD) sont à 1,25%  quelle que soit la banque. Au plan des crédits (immobiliers ou à la consommation), c’est à vous d’aller sur le site concerné pour obtenir les détails.

Toutefois, la banque qui gère vos comptes et votre épargne n’est pas forcément celle qui affiche le taux le plus intéressant. Notre amie la guichetière évoquée précédemment vous fera peut-être de meilleures propositions… Pour les assurances vie, le taux sur les fonds en euros est affiché et pour la Bourse, les différents frais sont également répertoriés.

L’autogestion à l’honneur

C’est vous qui gérez vos comptes via le site Internet de la banque en ligne. Pour les comptes courants et les comptes d’épargne, il s’agira essentiellement de consultation ou de virement d’un compte à l’autre, les opérations s’effectuant en « temps réel ». Ce n’est pas une nouveauté, la plupart des banques « traditionnelles » fonctionnent de cette manière depuis plusieurs années.

Le téléphone est l’autre outil de communication. Moyennant vos identifiants saisis secrètement  sur  le clavier du téléphone, votre correspondant connaîtra avec certitude votre identité ce qui permettra des échanges confidentiels. La correspondance épistolaire reste valide, puisqu’il faudra bien vous faire parvenir les chéquiers et la carte de crédit. Et si une consultation virtuelle ne vous suffit pas, vous pouvez toujours imprimer les relevés de vos différents comptes. Vous imprimerez également vos Rib, vos formulaires de dépôts, et tous les documents bancaires qui vous sont habituellement nécessaires.

À vous de choisir sur en comparant les services proposés, et dont vous  avez besoin, avec les équivalents de votre banque traditionnelle. Cette migration vous  fera  certainement faire des économies : les trois banques arrivant le plus fréquemment en tête des comparatifs ne vous demanderont aucun frais de gestion !  Et si vous vous ne vous sentez pas prêt à effectuer maintenant ce changement, il vous reste une ressource : retourner voir votre banquière préférée en lui annonçant que vous la larguez, tarifs à l’appui, pour une banque en ligne. Nul doute qu’elle vous consentira des réductions sur les frais de gestion afin de vous démontrer son attachement…